05 mai 2012

Mon blog a été selectionné...

Et je n’en suis pas peu fière !!!

Voici le message trouvé dans ma boîte récemment :

Bonjour,

Un article de votre blog okayducky.canalblog.com a séduit la rédaction du site PureLoisirs qui l’a sélectionné parmi les meilleurs contenus sur le thème du Décopatch. Vous pouvez retrouver la mise en avant de votre billet à l’adresse suivante : http://www.pureloisirs.com/rubrique/autres-bricoles_r9/s-initier-au-decopatch_a181/1

 
yesssssssssss ! A vous d’aller voir maintenant ! GO ! GO ! GO !

Posté par clili à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Idées de salades composées

C’est bientôt la saison des fêtes en tout genre : baptême, mariage, anniversaire….C’est aussi la saison où l’on doit se creuser la tête pour nos menus de fêtes. Vous avez peut être la chance (ou pas !) de faire ça au restaurant, et du coup, pas de soucis, tout est géré pour vous, vous n’avez plus qu’à vous asseoir. Sinon,  vous aimez recevoir chez vous, faire vos petits plats et votre petite déco sympa, soit par plaisir (comme nous), soit par manque de moyens financiers, ou bien les deux. Bref, peu importe.

Aujourd’hui, je vous donne une liste d’idées de salades composées pour vous permettre d’élaborer vos menus de buffet ou tout simplement pour varier vos salades de tous les jours…Je vous en ai déjà proposé quelques-unes ici à l’occasion du baptême de mes enfants. Evidemment, en fonction des régions, il peut y avoir des variantes. Ne soyez pas étonné de ne pas retrouver précisément la composition de vos salades. Vos propositions sont évidemment les bienvenues.

 

SALADES

COMPOSITION

taboulé la recette, c’est  ici
taboulé oriental semoule, poivrons, tomates, raisins, jambon blanc
salade italienne pâtes, émincé de volailles, tomates, vinaigrette à l’ancienne ou mayonnaise
salade exotique pommes de terre cubes, ananas, crabe et crevettes
salade chinoise soja, carottes, lardons, blanc de volailles, vinaigrette
salade strasbourgeoise pomme de terre, saucisses de Strasbourg, mayonnaise
salade américaine salade verte, pommes de terre,  lamelles de jambon blanc, emmental, tomates, vinaigrette
salade alsacienne choux blancs, lardons, tomates, raisins secs
salade du pêcheur pommes de terre, tomates, différents crustacés, mayonnaise légère
salade landaise pommes de terre, gésiers, tomates, vinaigrette de xérès
salade de pâtes, cèpes et jambon de Bayonne  
salade coleslaw choux, carottes, mayonnaise
salade du soleil blé, poivrons, tomates, crevettes, vinaigrette
salade piémontaise pommes de terre, œufs, tomates, jambon mayonnaise
salade parisienne dés de jambon blanc, branches de cèleri, emmental, tomates, vinaigrette
salade de betteraves, pomme, noix  
salade mexicaine riz, tomates, poivrons, carottes, thon, vinaigrette
salade de cervelas pommes de terre, cervelas, tomates, vinaigrette
concombres à la crème  
salade caraïbe salade de crustacés cuits, fonds d’artichauts, tomates, cœurs de palmier, mayonnaise
salade gauloise haricots verts, carottes râpées, dés de jambon, lardons, pommes de terre, choux fleurs, mayonnaise légère
salade de chou blanc et émincés de canard choux blancs, carottes en rondelle, pommes, petits pois, émincés de canard, vinaigrette de cidre
salade berlinoise choux blancs, lardons, dés d’emmental, oignons, persil et sauce légère)
salade écossaise aux écrevisses écrevisses, tomates, saumon fumé, pâtes, sauce citronnée
salade grenobloise choux blancs, emmental, dés de jambon blanc, noix, vinaigrette
salade niçoise pommes de terre, haricots verts, thon, oeufs durs, tomates, poivrons lanières, anchois, vinaigrette, salade
salade croquante de légumes des beaux jours oignons, cèleris branche, radis, pomme, fèves, blancs de volailles, tomates, jus de citron
salade de spaghetti de légumes à la marocaine

carottes, courgettes, radis noirs, oranges, vinaigrette pimentée

Posté par clili à 03:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2012

Fin de grossesse de Léa éprouvante

c'est le moins que l'on puisse dire !

  • Je suis à 10 jours du terme. Je continue de collectionner les rendez-vous avec les spécialistes. Cataloguée comme "grossesse à risque", c'était quelque chose que j'ai mal vécu au début (les tous premiers mois). Finalement, être si bien suivie, cela a quelque chose de rassurant. J'avais un rendez-vous de suivi une fois par semaine (gynéco, chu, écho, docteur, sage-femme ...et même diététicienne), les aller-retour maison-cabinet-maison-cabinet étaient un peu éprouvants (cela fait un peu de route de notre trou perdu en rase campagne !). Aujourd'hui, les rendez-vous s'accélèrent : rendez-vous tous les 4 jours au CHU !

  • mon z'hom est à l'hôpital. En plus de mes rdv au chu, j'y suis tous les jours pour voir si mon chéri va bien. J'y passe mes journées. Mais le moins que l'on puisse dire est que la vie à l'hôpital n'est pas de tout repos. Le pauvre a les yeux cernés...et moi avec. Moi qui n'ait pratiquement pas conduit pendant 9 mois car la conduite était douloureuse pour mon dos et mon bassin, en ce moment, je suis servie. Pas moins de 70 km par jour. Les contractions sur la route en plus.

  • Tant que mon fils avait de l'école, je n'étais pas trop bousculée par les événements. Lever mon fils, l'amener à l'école. Ranger la maison. Faire les papiers. Préparer mon repas du midi et l'emmener au chu pour rester avec mon z'hom. Le soir par chance, ma maman prenait mon fils à la sortie de l'école et nous l'amenait. On restait 2 heures de plus (au delà, pour titi, cela faisait trop) et le train train ensuite reprenait. Douche. Repas. dodo. C'était pas mal réglé. Fatigant. mais réglé.

  • Mon fils à présent est en vacances et a de l'énergie à revendre. Petit papa noël y étant pour quelque chose et l'arrivée de sa petite soeur aussi. Passer une après midi complète au chu, ça ne le fait pas du tout ! Et pourtant, on va marcher, théo va jouer aux aires de jeu mais sa présence est usante pour moi à ce stade de la grossesse : sauter, crier, se jeter par terre, exiger mon attention en permanence , tout ce que je gère bien d'habitude n'est plus possible. Je le regrette mais je suis trop fatiguée. Théo est donc parti en vacances chez ses grands parents jusqu'à noël. il est content et moi, je souffle un peu même si je me sens terriblement seule à la maison.

  • Mon homme sort du chu le 24 dans l'après midi mais apparemment, il s'est fait tellement de potes là-bas que les médecins veulent lui faire une piqûre de rappel. Retour prévu au chu pour le 26. Super ! Je suis ravie de passer ma fin de grossesse toute seule. Je sais que c'est pour son bien. Les médecins veulent essayer un nouveau traitement et tony doit être là-bas en cas de souci. Mais bon j'habite à 35 km du chu, si les contractions arrivent dans la nuit, cela promet d'être compliqué. Ma mère habite à 10 bornes de là. Ok. Mais bon le temps qu'elle arrive...En plus, elle n'aime pas conduire de nuit etc. En fait, soyons honnête, je préfèrerais la présence de mon homme. Il serait paniqué certes mais là. et moi cela m'obligerait à rester calme.

  • J'ai commencé les préparatifs de noël sans lui. La table. La déco. Les courses. C'est pareil. J'ai pas le coeur à la fête.

Je crois qu'il faut que je raccroche ma plume, je suis en train de me faire déprimer. pffffffffttttpfffffffftttt! Allez, c'est noël ! Vive la fête ! Et puis qu'est-ce que 15 jours dans une vie ? Je suis sure que dans quelques mois, on en rira ...

Posté par clili à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mars 2012

grossesse de Léa...la suite

Je fais un journal de bord de ma grossesse que je compte transmettre plus tard à ma fille...

Le dernier week end avant l'accouchement, j'ai tout mis à jour à la maison : linge, papiers, déco de table (on avait du monde de prévu pour le 24 et je serrais fort les doigts pour que mon homme sorte à temps), chambres des enfants, le sac de mon fils (il devait passer quelques jours chez ses grands-parents), ménage etc. Y avait comme une urgence pour moi de tout faire. Au chu, on m'avait prévenu, le lendemain, on risquait de me garder.

Le lendemain, le lundi 22 décembre, lors de ma visite de contrôle avec la sage-femme, ça n'a pas loupé. Bingo ! On vous garde. Mes bilans n'étaient pas bons. Ma 12ème écho montrait que la petite léa ne grandissait plus et qu'en plus, il n'y avait plus de liquide amniotique... Enfin, à ce stade, elle le supposait mais n'avait pas de certitude, mes 2 dernières échos ayant été faites par 2 opérateurs différents.

Je me suis demandée comment les femmes qui accouchent seules (pour x raisons) font pour tenir le coup moralement. Après tout, ma situation n'était pas catastrophique. Mais j'étais très éprouvée moralement  Il est vrai que j'ai été très fragile de ce point de vue là pendant toute ma grossesse. Mais tout de même. J'ai vraiment ressentie l'absence de mon mari quand on m'a hospitalisé dans le service des grossesses pathologiques. Il n'était pas loin puisqu'il était hospitalisé dans un service à proximité. Mais pas présent. En plus, lui venait d'apprendre qu'il sortait le 24 ("j'ai rempli ma part du marché" ) et moi, on me gardait pour le 24. Pas franchement cool d'être séparée de mon fils pour noël.

Avec le recul, j'en rigole aujourd'hui. L'hospitalisation de mon z'hom a été à l'origine de quiproquos avec les infirmières du service. Le personnel soignant a eu du mal à comprendre la situation...

Posté par clili à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2012

Grossesse de Léa - Le compte à rebours a commencé

BLD051397_1_Première info pour ceux qui ne le savaient pas encore : ma fille s'appellera Léa.

Non, on ne suit pas la tendance mesdames, messieurs, vilaines langues que vous êtes ! Ce prénom a été décidé il y a 7 ans ! Eh, oui, ça date ! Nous avons toujours aimé les deux prénoms suivants : THEO et LEA. C'est comme ça ! On aime les prénoms courts qu'on ne peut pas déformer...Enfin..Tout est relatif puisque mon fils Théo est appelé de multiples façons par nos familles respectives mais rarement Théo en fait ! Nous y compris ! Loulou, titi, minou et bien d'autres surnoms mais rarement Théo...Seulement quand on doit se fâcher après lui en fait ! Et là, il comprend qu'on ne rigole plus !

Notre second enfant aurait été un garçon, qu'on aurait été bien embêtés pour se mettre d'accord sur un prénom ! On en avait parlé au début de ma grossesse... un vrai casse-tête ! J'aime les prénoms courts, mon z'hom aussi mais c'est bien là notre seul point commun, quant au choix d'un possible prénom de garçon.

Lorsqu'on a appris qu'on aurait une fille, on a tenté de changer le prénom choisi il y a 7 ans. Les commentaires étaient toujours les mêmes ! "des Léa, il y en a partout", "c'est un prénom à la mode"..etc...Même mon gynéco s'y est mis quand elle a appris le futur prénom de notre fille ! "Oh non ! Pitié ! Pas encore une Léa". En plus d'être très consciencieuse, ma gynéco n'a pas sa langue dans sa poche et mon z'hom et moi, on l'apprécie beaucoup pour ça ! Avec elle, on sait où l'on va. C'est carré, c'est net ! Bref, ça, c'était pour la parenthèse, comme d'hab' !

On a donc cherché un autre prénom...Pas facile...Le premier choix s'est porté sur Inès. Eh oui, encore un prénom court...on a finalement changé d'avis car cela devenait compliqué pour Théo. Petite explication : la soeur de son copain s'appelle Inès, et il n'arrêtait pas de se mélanger les  pédales. On finissait par avoir des conversations de fous avec Théo. "laquelle inès ?" nous demandait-il souvent ...

Le second choix a été "maélys"...Avec le recul, je me demande pourquoi un tel choix de prénom...Un prénom long, pas forcément facile ou doux à prononcer...Attention, ce n'est pas un jugement de valeur sur ce prénom. Ne m'envoyez pas des mails pour vous plaindre ! Seulement, cela ne correspondait pas vraiment à nos critères de choix ou de goût en matière de prénom. Toujours est-il que cela ne "collait" pas. La sauce ne prenait pas comme on dit...Finalement, on s'est dit mais "pourquoi se prendre la tête ? Pourquoi tenir compte de l'avis des autres, alors que c'est notre fille ? ". Ce sera Léa. Point.

Deuxième info : notre fille- qui s'appellera Léa donc ! - n'aura qu'un seul prénom à l'état civil, tout comme son frère ! Ne cherchez pas à comprendre ! On ne voit pas l'intérêt de multiplier les prénoms sur l'état civil (si ce n'est pour l'administration...et encore ! En plus, notre nom de famille n'est pas très répandu....).

Le système de nos parents de mettre le nom du parrain et de la marraine en deuxième et troisième prénom...Beurk ! C'était sûrement à la mode ou en tout cas, très répandu avant, mais wouah, le choix des prénoms ! Perso, je dois supporter marcelle puis claudette en choix de prénoms complémentaires...Je n'en suis pas particulièrement ravie !

Troisième info : On a récemment voulu faire une reconnaissance par anticipation de Léa à la mairie, tout comme nous l'avions fait pour son grand frère Théo.

On se rend à la mairie de notre commune pour faire les papiers. On poireaute comme il se doit dans toute administration un max de temps et lorsque vient notre tour : On annonce fièrement à la gentille dame qui nous reçoit "on vient faire une reconnaissance par anticipation !". Elle nous demande le livret de famille. Aïe ! On n'y a pas pensé ! Oui, mais on a nos cartes d'identité ! Cool, elle les accepte. Elle regarde nos cartes, elle nous regarde et nous dit hilarde : "Ne me dites pas que vous êtes mariés ?!". Bah si, ma petite dame. "Bah, y'a plus besoin de faire ça maintenant ! Les lois ont changé, c'est automatique ! Rien à faire !". Depuis 2005...Oui mais Théo est né en 2004 alors...On ne s'est pas renseignés mais je peux vous dire qu'on s'est sentis bien bêtes d'avoir payé le parking, poireauté une plombe (et se permettre de râler entre nous) puis de se retrouver devant elle pour...rien ! Avec le recul , je me dis que ça coule de source. Au courant ou non, il est vrai que l'enfant prend automatiquement le nom A de son père si ses parents sont mariés (à moins que la maman ou le père ne le souhaite pas...l'enfant peut alors porter le nom B de sa mère ou encore les noms A-B ou B-A accolés de ses parents).

Les réflexes ont la vie dure. On ne s'est pas posé de questions. On l'avait fait pour Théo, on devait le faire pour sa petite soeur. Sauf qu'à l'époque de la naissance de Théo, nous n'étions pas mariés. Cela s'imposait donc...Qu'est-ce qu'on est bêtes !

Posté par clili à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2012

L'annonce de ma grossesse à théo

Post du 17/06/08

Je ne voulais pas annoncer tout de suite ma grossesse à mon fils, car 9 mois, c'est long, même pour nous !, alors à son âge, c'est une éternité ! Mais mon fils a toujours l'oreille qui traîne ...Il entend bien le bougre !

L'autre jour, nous étions dans la salle à manger en train de parler du futur bébé, son papa et moi. La conversation se déroulait plutôt à voix basse et mon fils jouait dans sa chambre. Je ne sais plus de quoi nous parlions précisément..Je crois que je disais à mon mari que j'avais mal au ventre et que malgré tout, le bébé, à deux mois d'existence ne prenait pourtant pas beaucoup de place.

Mon fils a accouru dans la salle à manger en demandant où était le bébé et m'a demandé de soulever mon t-Shirt, en espérant l'apercevoir...Après les explications d'usage sur le bébé ("le bébé est à l'intérieur du ventre de maman", "pas pour toute de suite" etc...), Théo a conclu en disant : "c'est mon bébé à moi, c'est moi le grand frère". J'étais émue de l'entendre parler ainsi, je l'avoue...

Depuis, j'ai l'impression qu'il n'en fait pas trop de cas...Il n'en parle plus. Il est plus marqué par ma fatigue, ou mes vomissements. D'ailleurs, le vilain se moque souvent de moi et fait semblant de vomir...

Posté par clili à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2012

grossesse de Léa...Le commencement

Au commencement

Au commencement, il y a deux êtres, papa et maman,  qui s'aiment très fort depuis 4 ans et qui, un beau jour du mois de mai, décident de faire un second enfant. La venue de ton frère Théo a chamboulé nos vies, de manière positive. Mais nous avions comme un manque, comme un sentiment d'inachevé. Tu t'es fait attendre...

Cela fait trois ans que nous voulions un deuxième enfant et j'avais fait une croix sur la possibilité d'être enceinte (même si l'espoir est toujours là !). Nous ne voulions pas tenter de traitements lourds pour améliorer nos chances d'être parents d'un autre enfant...Nous avions la chance d'avoir Théo et c'est beaucoup plus que ce que certains couples ont. Pas d'acharnement...Nous étions d'accords sur ça ! La grossesse serait naturelle ou pas.

Après des mois, puis des années d'attente (3 ans), je suis enfin tombée enceinte...à la plus grande joie de tous...

Le premier mois de grossesse

Je n'ai appris ta venue qu'au premier mois de grossesse. En effet, j'avais eu de fausses alertes auparavant où déjà je pensais être enceinte. Puis j'ai eu de fortes hémorragies pendant 6 semaines, ce qui a faussé l'estimation du retard des règles.

Je ne voulais plus me faire d'illusions afin de ne pas être déçue. Mais les symptômes de la grossesse était bien là et je me suis résolue à faire un test de grossesse : quand j'ai vu "positif" sur le test, je n'en croyais pas mes yeux....

Ce que je ressens

J'ai tout le temps envie de dormir et un rien me fatigue. Je suis très émotive. J'ai mal aux seins et j'ai beaucoup de brûlures à l'estomac.

J'ai encore beaucoup de mal à réaliser que je suis enceinte ou plus précisément, j'ai terriblement peur de faire une fausse couche.

Ce que je mange

Je suis fatiguée, j'ai envie de vomir ou de manger ? pas toujours facile à déterminer. Je vomis parfois parce qu'un aliment me dérange...en fait, il n'y a que les crudités qui passent vraiment. Je vomis parfois parce que j'ai trop faim. Bizarre, hein ? J'ai tendance à dire autour de moi que je suis un estomac sur pattes. A cause de ces nausées, je ne pense qu'à mon estomac et par conséquent, à la nourriture. Faut-il que je mange et je n'aurais plus de nausées ou vais-je vomir ? Faut dire aussi que je vomis un repas sur trois, parfois deux repas sur trois.

Je ne supporte plus le chocolat, le coca ou de manière générale, ce qui est trop sucré, trop salé ou trop fort en goût. Je me gave de biscottes car c'est le seul aliment qui me fasse passer mes nausées.

Et aussi, je fractionne mes repas. Je mange sur la durée (sur 1h30). Etc : je mange des tomates, j'attends 10 minutes pour voir si ça passe et je poursuis avec le reste de mon repas (je fais pareil avec mon second aliment etc.) et ainsi, je garde mieux mon repas.

 Comment s'est passée l'annonce à ton papa ?
J'ai annoncé ma grossesse à ton papa à un mois de grossesse...ou plutôt je lui ai annoncé que je pensais être enceinte car j'avais plusieurs semaines de retard. Très nerveuse, je me suis décidée à aller acheter un test en pharmacie afin d'effectuer le test le lendemain matin. Ni lui, ni moi n'avons dormi correctement cette nuit-là. A bout de patience, vers 5h du matin, je me suis décidée à faire le test. "positif !" Je le savais ! Je rentre dans la chambre. Je pensais ton papa endormi. En guise de bonjour, il me dit "alors ?".

On était trop contents et on a été incapables de se rendormir...Déjà, on parle de prénoms, de changement de vie, de ton arrivée...

Comment s'est passée l'annonce de ta venue à papy et mamies ?
Mamie Yvette était déjà plus ou moins au courant puisque je lui avais déjà parlé de mes doutes...Quant à tes grands parents paternels, l'annonce leur a été faite lors d'un repas qui avait lieu chez eux. Il y avait aussi ton oncle Steeve et ta tante Isa. Tout le monde était content.

L'échographie de datation : le 15/05/2008 au cabinet de radiologie d'Avrillé

Je passe une échographie de datation de grossesse car je ne suis pas sure de la date exacte de mes dernières menstruations à cause de l'hémorragie des semaines précédentes. Cela est nécessaire pour déterminer la date de début de grossesse. Ton papa vient avec moi pour cette échographie.

Suis-je bizarre ? Malgré le test vendu en pharmacie puis le test sanguin, je ne voulais toujours pas croire que j'étais enceinte ou plutôt j'avais peur de me réjouir...de peur d'être déçue...J'étais obsédée par l'idée de faire une grossesse extra utérine...à cause des douleurs ressenties au bas ventre et des kystes trouvés sur mon ovaire droit. C'est peut être pour ça aussi que je dormais autant...pour oublier mes inquiétudes...En fait, plus j'y pense et plus j'en suis convaincue !

Le médecin a su me rassurer. Ses premiers mots sont (sans que je pose de questions) : "vous êtes bien enceinte", "le foetus est dans l'utérus". Ouf ! "il est bien vivant". Ouf , ouf et re-ouf ! Sur le coup, ça m'a un peu sonné car j'avais bien envisagé une grossesse extra utérine mais en aucun cas le fait que le foetus puisse être mort ! Il a fait un doppler et on a pu entendre les battements cardiaques de notre futur enfant. Trop génial ! Trop rassurant aussi ! Apparemment, tout va bien. Tant mieux ! Je sais qu'à ce stade on doit dire foetus mais je ne peux m'empêcher de dire bébé. Alors cela sera ainsi. Mon bébé, (toi !) ne fait que 17 cm de diamètre mais il prend déjà une place énorme...dans mon corps..dans nos coeurs...c'est tellement émouvant...

Le deuxième mois de grossesse

Mes premières angoisses
Ma peur principale réside dans le fait d'une fausse couche.

Trop inquiète, trop...tout ! J'ai peur de faire un copier-collercopier-coller de ma première grossesse, qui ne s'est pas super bien passée ! Théo a failli mourir (moi aussi mais c'est accessoire car ce n'est pas ce qui m'inquiète). Il a arrêté de grossir dans mon ventre au 5ème mois de grossesse. Il n'avait plus assez de liquide amniotique pour se nourrir. Aucun médecin n'a rien vu. J'ai fait 12 échos et personne n'a rien vu ! Trop peur que cela recommence...On a beau me dire que maintenant les médecins connaissent la situation et feront doublement attention, cela ne rassure pas mon coeur de maman...Bah oui, on ne se refait pas, hein ?

Le fait de mal dormir et d'être constamment malade (vomissements importants) n'arrange rien à mon moral. Ton frère Théo se fait un plaisir de se moquer de moi et m'imite en train de vomir.

Ce que je mange
Des crudités et encore des crudités, je ne veux manger que cela, c'est ce qui passe le mieux entre 2 nausées ! Ou encore des pommes de terre accommodées de toutes les façons (purée, pommes de terre sautées, rissolées, bouillies et frites). Le Perrier est ma planche de salut. C'est grâce à cette boisson que je digère le mieux...

Ce que je ressens
J'ai à présent beaucoup de nausées (c'est l'horreur !) associées à des brûlures d'estomac assez douloureuses.

Comment s'est passée l'annonce de ta venue à Théo

Je ne voulais pas annoncer tout de suite ma grossesse à ton frère, car 9 mois, c'est long, même pour nous !, alors à son âge, c'est une éternité ! Mais Théo a toujours l'oreille qui traîne ...

Un jour, nous étions dans la salle à manger en train de parler de toi, ton papa et moi. La conversation se déroulait plutôt à voix basse et ton frère jouait dans sa chambre. Je ne sais plus de quoi nous parlions précisément..Je crois que je disais à ton papa que j'avais mal au ventre et que malgré tout, à deux mois d'existence, tu ne prenais pourtant pas beaucoup de place.

Théo a accouru dans la salle à manger en demandant où était le bébé et m'a demandé de soulever mon t-shirt, en espérant l'apercevoir...Après les explications d'usage sur le bébé ("le bébé est à l'intérieur du ventre de maman", "pas pour toute de suite" etc...), Théo a conclut en disant : "c'est mon bébé à moi, c'est moi le grand frère". J'étais émue de l'entendre parler ainsi, je l'avoue...

Je ne crois pas qu'il a réalisé vraiment qu'il allait être grand frère...Il n'en parle plus.

Posté par clili à 06:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 janvier 2012

Pizza party

Nous avions nos voisins à manger dernièrement et j'avais décidé de faire une table sur le thème de l'Italie. Ca s'imposait, non ? La déco, ce n'est pas trop leur truc, leur dada, leur intérêt...mais j'ai du mal à présenter une table nue lorsqu'on reçoit du monde.

Etant donné leur état d'esprit vis à vis de la déco, j'ai fait une table très épurée et forcément une table qui ne sort pas trop de l'ordinaire...mais j'ai voulu la partager avec vous...peut être y piocherez-vous des idées...

Pour commencer, nous n'avons pas de table ni de chaises de salon, ce qui n'aide pas pour recevoir...ce qui explique aussi la diversité des chaises. Mon mari a conçu deux consoles sur lesquelles nous mettons une rallonge en bois lorsque nous recevons.

Une vue d'ensemble :

IMG_1952 IMG_1953

Le ton est au vert et rouge évidemment...Je trouve que les photos sont trop sombres...C'était une table très lumineuse et colorée et franchement ça rendait bien (en tout cas, mieux que sur les photos !!). Peut être que l'angle de prise de vue n'était pas bon non plus...

J'aurai bien voulu faire une ambiance trattoria mais je n'avais pas le matériel nécessaire...J'ai fait avec ce que j'ai trouvé à la maison...

  • IMG_1955

un set de table rouge, des couverts verts, et des serviettes en papier au diapason...

  • IMG_1957

Une étiquette "benvenuti" et une étiquette au nom de l'invité, un noeud au raphia...J'ai découpé les étiquettes avec une perfo "étiquette". L'étiquette benvenuti a été tamponnée de vert et rouge aux couleurs du drapeau italien. Les deux ont été attachées par du raphia beige.

  • IMG_1959

Des paillettes vertes, des pâtes et du blé sur la table...Un verre à vin renversé dans laquelle j'avais mis des pâtes, un raphia autour du pied et une bougie rouge..

  • IMG_1958

Le centre de table composé de poivron, courgette, pâtes de couleur et blé...

J'avais également dressé une table complémentaire sur le thème de l'Italie,

  • IMG_1949

avec le drapeau, la machine à pâtes, blé, oeufs, raisin, gressins, piments, sauce etc...

En détail :

IMG_1960 IMG_1963

Une petite table toute simple...mais j'ai bien aimé l'ambiance...Les invités ont apprécié...mais les pizzas de mon z'hom ont eu bien plus de succès...Ils en redemandent déjà !

 

 

Posté par clili à 05:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2012

Petite déco pas compliquée pour un anniv express

Edit du 10 juin 2009

Pour les 5 ans de mon fils...

Je n'ai pas fait compliqué. Avoir son héros préféré sur la table lui suffisait amplement mais il m'a tout de même dit "wouah la déco, j'adore !"...Honnêtement, y'a mieux ! Mais je me suis dit que ce n'est  pas la chose qui intéresserait le plus ses copains...et j'ai eu raison ! ils se sont précipités sur les bonbons et sont ensuite allés jouer au foot ! Pour un anniversaire de petite fille, je me serais amusée à mettre des fleurs, des perles et tout le tralala ! Mais après le baptème qui a eu lieu il y a 15 jours, je n'avais pas le courage de faire une déco d'anniversaire à tomber à la renverse ! Le plus important pour mon fils était d'avoir ses copains à la maison !

  • Des assiettes, serviettes et des gobelets jetables à l'effigie de son personnage préféré :

IMG_9989

  • Des petits pots de bébé pour y mettre des bonbons pour les copains (avec une petite étiquette dessus rappelant le nom de l'enfant). Le petit pot emballé dans du papier sert aussi pour une pêche à la ligne.

  • Des brochettes de bonbon

IMG_9979COPIE

Elles ont fait fureur auprès des enfants ! Le socle est du médium découpé en cercle, puis perforé (avec une visseuse !) de 14 trous, le tout recouvert de décopatch.

  • Un gobelet de pailles de couleur, une nappe colorée...et de la bonne humeur !

IMG_9988

  • Des gobelets verts et roses remplis de bonbons...

Posté par clili à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur

<$BlogCommentTitle$>

<$BlogCommentBody$>

Posté par <$BlogCommentAuthor$>, <$BlogCommentDate$> à <$BlogCommentTime$>

<$CBControlForm$>

Poster un commentaire