12 mars 2012

Grossesse de Léa - Le compte à rebours a commencé

BLD051397_1_Première info pour ceux qui ne le savaient pas encore : ma fille s'appellera Léa.

Non, on ne suit pas la tendance mesdames, messieurs, vilaines langues que vous êtes ! Ce prénom a été décidé il y a 7 ans ! Eh, oui, ça date ! Nous avons toujours aimé les deux prénoms suivants : THEO et LEA. C'est comme ça ! On aime les prénoms courts qu'on ne peut pas déformer...Enfin..Tout est relatif puisque mon fils Théo est appelé de multiples façons par nos familles respectives mais rarement Théo en fait ! Nous y compris ! Loulou, titi, minou et bien d'autres surnoms mais rarement Théo...Seulement quand on doit se fâcher après lui en fait ! Et là, il comprend qu'on ne rigole plus !

Notre second enfant aurait été un garçon, qu'on aurait été bien embêtés pour se mettre d'accord sur un prénom ! On en avait parlé au début de ma grossesse... un vrai casse-tête ! J'aime les prénoms courts, mon z'hom aussi mais c'est bien là notre seul point commun, quant au choix d'un possible prénom de garçon.

Lorsqu'on a appris qu'on aurait une fille, on a tenté de changer le prénom choisi il y a 7 ans. Les commentaires étaient toujours les mêmes ! "des Léa, il y en a partout", "c'est un prénom à la mode"..etc...Même mon gynéco s'y est mis quand elle a appris le futur prénom de notre fille ! "Oh non ! Pitié ! Pas encore une Léa". En plus d'être très consciencieuse, ma gynéco n'a pas sa langue dans sa poche et mon z'hom et moi, on l'apprécie beaucoup pour ça ! Avec elle, on sait où l'on va. C'est carré, c'est net ! Bref, ça, c'était pour la parenthèse, comme d'hab' !

On a donc cherché un autre prénom...Pas facile...Le premier choix s'est porté sur Inès. Eh oui, encore un prénom court...on a finalement changé d'avis car cela devenait compliqué pour Théo. Petite explication : la soeur de son copain s'appelle Inès, et il n'arrêtait pas de se mélanger les  pédales. On finissait par avoir des conversations de fous avec Théo. "laquelle inès ?" nous demandait-il souvent ...

Le second choix a été "maélys"...Avec le recul, je me demande pourquoi un tel choix de prénom...Un prénom long, pas forcément facile ou doux à prononcer...Attention, ce n'est pas un jugement de valeur sur ce prénom. Ne m'envoyez pas des mails pour vous plaindre ! Seulement, cela ne correspondait pas vraiment à nos critères de choix ou de goût en matière de prénom. Toujours est-il que cela ne "collait" pas. La sauce ne prenait pas comme on dit...Finalement, on s'est dit mais "pourquoi se prendre la tête ? Pourquoi tenir compte de l'avis des autres, alors que c'est notre fille ? ". Ce sera Léa. Point.

Deuxième info : notre fille- qui s'appellera Léa donc ! - n'aura qu'un seul prénom à l'état civil, tout comme son frère ! Ne cherchez pas à comprendre ! On ne voit pas l'intérêt de multiplier les prénoms sur l'état civil (si ce n'est pour l'administration...et encore ! En plus, notre nom de famille n'est pas très répandu....).

Le système de nos parents de mettre le nom du parrain et de la marraine en deuxième et troisième prénom...Beurk ! C'était sûrement à la mode ou en tout cas, très répandu avant, mais wouah, le choix des prénoms ! Perso, je dois supporter marcelle puis claudette en choix de prénoms complémentaires...Je n'en suis pas particulièrement ravie !

Troisième info : On a récemment voulu faire une reconnaissance par anticipation de Léa à la mairie, tout comme nous l'avions fait pour son grand frère Théo.

On se rend à la mairie de notre commune pour faire les papiers. On poireaute comme il se doit dans toute administration un max de temps et lorsque vient notre tour : On annonce fièrement à la gentille dame qui nous reçoit "on vient faire une reconnaissance par anticipation !". Elle nous demande le livret de famille. Aïe ! On n'y a pas pensé ! Oui, mais on a nos cartes d'identité ! Cool, elle les accepte. Elle regarde nos cartes, elle nous regarde et nous dit hilarde : "Ne me dites pas que vous êtes mariés ?!". Bah si, ma petite dame. "Bah, y'a plus besoin de faire ça maintenant ! Les lois ont changé, c'est automatique ! Rien à faire !". Depuis 2005...Oui mais Théo est né en 2004 alors...On ne s'est pas renseignés mais je peux vous dire qu'on s'est sentis bien bêtes d'avoir payé le parking, poireauté une plombe (et se permettre de râler entre nous) puis de se retrouver devant elle pour...rien ! Avec le recul , je me dis que ça coule de source. Au courant ou non, il est vrai que l'enfant prend automatiquement le nom A de son père si ses parents sont mariés (à moins que la maman ou le père ne le souhaite pas...l'enfant peut alors porter le nom B de sa mère ou encore les noms A-B ou B-A accolés de ses parents).

Les réflexes ont la vie dure. On ne s'est pas posé de questions. On l'avait fait pour Théo, on devait le faire pour sa petite soeur. Sauf qu'à l'époque de la naissance de Théo, nous n'étions pas mariés. Cela s'imposait donc...Qu'est-ce qu'on est bêtes !

Posté par clili à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Grossesse de Léa - Le compte à rebours a commencé

Nouveau commentaire