24 mars 2012

grossesse de Léa...la suite

Je fais un journal de bord de ma grossesse que je compte transmettre plus tard à ma fille...

Le dernier week end avant l'accouchement, j'ai tout mis à jour à la maison : linge, papiers, déco de table (on avait du monde de prévu pour le 24 et je serrais fort les doigts pour que mon homme sorte à temps), chambres des enfants, le sac de mon fils (il devait passer quelques jours chez ses grands-parents), ménage etc. Y avait comme une urgence pour moi de tout faire. Au chu, on m'avait prévenu, le lendemain, on risquait de me garder.

Le lendemain, le lundi 22 décembre, lors de ma visite de contrôle avec la sage-femme, ça n'a pas loupé. Bingo ! On vous garde. Mes bilans n'étaient pas bons. Ma 12ème écho montrait que la petite léa ne grandissait plus et qu'en plus, il n'y avait plus de liquide amniotique... Enfin, à ce stade, elle le supposait mais n'avait pas de certitude, mes 2 dernières échos ayant été faites par 2 opérateurs différents.

Je me suis demandée comment les femmes qui accouchent seules (pour x raisons) font pour tenir le coup moralement. Après tout, ma situation n'était pas catastrophique. Mais j'étais très éprouvée moralement  Il est vrai que j'ai été très fragile de ce point de vue là pendant toute ma grossesse. Mais tout de même. J'ai vraiment ressentie l'absence de mon mari quand on m'a hospitalisé dans le service des grossesses pathologiques. Il n'était pas loin puisqu'il était hospitalisé dans un service à proximité. Mais pas présent. En plus, lui venait d'apprendre qu'il sortait le 24 ("j'ai rempli ma part du marché" ) et moi, on me gardait pour le 24. Pas franchement cool d'être séparée de mon fils pour noël.

Avec le recul, j'en rigole aujourd'hui. L'hospitalisation de mon z'hom a été à l'origine de quiproquos avec les infirmières du service. Le personnel soignant a eu du mal à comprendre la situation...

Posté par clili à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur grossesse de Léa...la suite

Nouveau commentaire