11 avril 2012

Les règles d'or pour conserver vos photos

Nos photos sont des biens précieux. Elles sont notre mémoire et pour transmettre cet héritage de génération en génération, il faut se donner les moyens de le sauvegarder jour après jour. Comment ?

Voici quelque règles à suivre :

  • Manipulez vos photos et vos albums avec le plus grand soin

Même si vos albums sont faits pour être vus, gardez à l'esprit que plus ils sont manipulés, plus ils risquent de s'abîmer. Lorsque vous développez ou imprimez vos photos, évitez de les faire circuler entre trop de mains car les manipulations excessives et à mains nues sont non seulement des vecteurs d'acidité mais elles laissent aussi des traces de doigts disgracieuses. Vous voulez quand même partager vos photos ? Mettez-les dans un album d'appoint. Il existe des petits albums photos format 10x15 où l'on peut insérer une trentaine de photos. Ca peut suffire. Si vous êtes du genre à développer bien plus de photos, prévoyez plus grand et au moins, vos photos sont protégées  de toute trace ou de toute pliure. Quand vous travaillez sur une nouvelle page de scrapbooking, vous pouvez aussi porter des gants en coton fin ou bien manipuler vos clichés en les attrapant par les côtés (par les tranches), sans mettre vos doigts sur la photo elle-même. Si toutefois, il y a des traces de doigts sur vos photos, utilisez un chiffon spécial objectif d'appareil photo (ou un chiffon à lunettes) pour les enlever ou tout autre type de chiffon doux, non tissé qui ne risque pas de rayer et endommager définitivement vos clichés.

  • · Evitez de laisser vos photos et vos négatifs en vrac.

Relégués au fond d'une boîte, vos photos et négatifs vont se détériorer beaucoup plus vite. Vos clichés ne doivent pas se coller les uns aux autres. D'autre part, si l'un d'entre eux a par exemple été enlevé d'un album dans lequel il était collé, il risque alors de s'abîmer à cause des traces de colle et de contaminer les autres photos par transfert de substances chimiques néfastes. Un conseil : scannez-la ! Et remettez-la dans l'album, vous éviterez tout problème.

Si vous souhaitez conserver vos photos dans une boîte, choisissez un contenant pour archiver. Si le coût n'est pas un problème, choisissez un contenant acid-free (qui ne risque pas de détériorer vos photos). Pour ranger vos clichés, l'idéal est de les positionner à la verticale en séparant les photos. Le top du top: l'archivage électronique. Vous pouvez en effet conserver vos photos sur CD-ROM. Vous conservez vos clichés bien plus longtemps et vous pourrez sans problème avoir plusieurs copies d'un même CD. Si vous avez un appareil photo classique, demandez à votre photographe de vous fournir les photos sur CD en plus du tirage papier et des négatifs. C'est également possible avec vos anciens clichés. Confiez-lui simplement vos négatifs (préférable pour avoir un transfert de qualité) ou vos clichés.

  • · Identifiez vos clichés

Identifiez vos photos dès que vous les recevez. N'écrivez jamais sur les photos ou sur leurs bordures mais plutôt à l'arrière  en utilisant un crayon spéciale photo sans trop appuyer. Vous pouvez aussi utiliser un crayon aquarellable. Personnellement, je me sers de l'index fourni avec les photos, je l'agrafe avec l'enveloppe des négatifs (sur laquelle j'ai indiqué la date de prise de vue des clichés et l'occasion). Ainsi, je sais exactement de quels négatifs il s'agit (très pratique pour refaire développer mes photos).  Si c'est une pellicule concernant des lieux et personnages différents, je me sers en plus d'un  petit autocollant (style autocollant de sac à congeler) sur lequel j'indique mes infos puis je le colle au dos de ma photo. Au moins, je suis sure de ne pas l'abîmer en écrivant trop fort dessus. Concernant le type d'info à indiquer au dos de vos photos, vous devriez au moins noter le nom des personnes photographiées, le lieu et éventuellement le nom de la personne qui a pris la photo (surtout si c'est inhabituel) ou tout autre renseignement qui vous sera utile.

  • · Evitez la lumière directe

Toutes les photos s'abîment avec le temps, s'affadissent au niveau des couleurs et bien plus encore quand elles sont exposées à une lumière directe. C'est pour cette raison qu'il vaut mieux archiver vos photos dans un endroit sombre, à l'abri de la lumière et ceci est bien entendu valable pour vos négatifs et tous les papiers de valeur.

  • · Evitez les températures extrêmes

  Conservez vos photos dans un endroit frais mais à l'abri de l'humidité. L'humidité provoque un craquellement de la surface des photos. Les photos ont également tendance à se gondoler. Les variations de température trop fréquentes et trop brusques peuvent aussi provoquer un moisissement et rendre les photos "collantes". C'est pourquoi il faut absolument éviter tous les lieux soumis à des températures extrêmes comme les greniers et les caves.

  • · Utilisez du matériel qualité archive

Les adhésifs, le papier, les outils d'écriture et tous les embellissements (en gros, tout ce qui est en contact direct avec vos photos) devront être de qualité archive à savoir sans acide, pour éviter tout transfert de substances chimiques sur vos pages et vos clichés, toujours pour offrir à vos photos des conditions de conservation optimales.

  • · Rangez vos photos et vos albums dans un lieu et de manière adaptés

Ils doivent être entreposés dans un endroit sûr, c'est à dire jamais trop près du sol (en cas de fuite ou d'inondation), dans une pièce fraîche et plutôt dans un placard à l'abri de la poussière. Rangez vos albums en position verticale pour éviter un tassement de pages, surtout si certaines d'entre elles sont embellies avec des éléments en relief.

  • · Prenez soin de vos négatifs

Ils sont encore plus précieux que vos photos car ils sont les originaux de vos clichés. Il faut les protéger en leur offrant les mêmes conditions d'archivage que vos photos. Les négatifs sont fragiles et sensibles et si vous souhaitez les réutiliser un jour, chouchoutez-les ! N'écrivez jamais sur les bandes de négatifs et ne les découpez pas. Comme les photos, ils craignent la chaleur, l'humidité, la poussière, la lumière, les mains sales, les traces de doigts.

Ils vous sont généralement remis par le photographe à l'intérieur d'une petite pochette en papier, rarement adéquate car les négatifs sont en contact les avec les autres. Préférez donc les classeurs à anneaux avec des pochettes protectrices spécial négatif. C'est l'idéal mais cela demande un budget plus ou moins important selon la quantité de photos prises. C'est mon cas. J'ai préféré les garder dans l'enveloppe avec le risque que cela comprend. Par contre j'ai scanné toutes mes photos. C'est un sacré boulot, croyez-moi ! Lorsque vous déciderez de ranger vos négatifs, profitez-en pour effectuer un classement chronologique en les identifiant (date précise ou mois, année, évènement et autres informations que vous jugerez utiles.

En conclusion

En respectant ces règles au mieux, vous ne rendrez pas vos photos éternelles mais vous éviterez ce que nous avons tous trouvé un jour dans les greniers de nos parents ou grands-parents : des photos jaunies, décolorées, craquelées, tâchées, déchirées, irrémédiablement abîmées par le temps et les mauvaises conditions d'archivage. Et qui sait ? Vos descendants vous remercieront peut-être un jour pour le soin que vous avez apporté à leur héritage photographique !

Posté par clili à 01:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Les règles d'or pour conserver vos photos

Nouveau commentaire