14 mars 2012

Oeillets et autres accessoires

Disponibles dans une grande variété de formes, de tailles et de couleurs, les petits clous, nommés aussi attaches parisiennes ou brads, et les oeillets à scrapbooking constituent une façon originale d’attacher des éléments à votre page ou d’ajouter simplement de la dimension et de l’intérêt. Voici quelques façons d’utiliser les œillets...

  • dans les coins, pour faire tenir le papier vélin, le tissu ou la dentelle (plus difficiles à coller);

  • pour suspendre des petites décos à la manière d'un cadre sur le mur;

  • en guise de centre de fleurs de papier ou de tissus;
    comme centre de lettres (a, b, d, o, p, q) ou point sur le "i" et le "j";

  • avec un ruban ou ficelle pour relier les lettres d’un titre;

  • comme « puces » pour faire une liste;

  • dans le trou d’une étiquette (tag);

  • pour attacher fibres ou rubans au carton;

  • en guise de coins de cadres à photos;

  • comme liens pour attacher des bouts de montage de papier ensemble pour qu'ils puissent bouger (p. ex. jambes d'un pantin, aiguilles d’une horloge, etc.);

  • ornements sur des petits montages de papier (décorations sur un oeuf de Pâques, boules de Noël sur un arbre en carton, boutons sur un bonhomme de neige, points sur une coccinelle, pépites de chocolat sur un biscuit, joyaux sur une couronne, clous dans les coins d’une enseigne, etc.).

Les possibilités sont infinies!

Comment installer des oeillets sur nos pages de scrapbooking ?
Pour les faire tenir en place sans endommager ou froisser le papier, il est absolument nécessaire de d'abord perforer un petit trou "repère" dans votre papier ou carton avec une grosse aiguille. Il faut ensuite y passer le clou et rabattre au verso du carton les deux "pattes" de l'oeillet.
Une astuce est de se servir d’un tapis de caoutchouc mousse sous le papier pour accueillir l’attache parisienne plutôt que de travailler dans les airs.

Est-il possible de se servir d’attaches parisiennes sans toujours avoir à perforer le carton (surtout s'il y en a plusieurs épaisseurs)?
Une façon d'éviter de percer le papier pour poser des clous est de plier les deux pattes de derrière de gauche à droite jusqu'à ce qu'elles se cassent. Vous n'avez même pas besoin d'utiliser de pinces! Ensuite, collez la forme sur votre page à l'aide d'un point de colle.

Un autre truc : la couleur de vos oeillets ne convient pas avec celles de votre page? Vous désirez une teinte particulière? Pourquoi ne pas peindre la tête de vos clous!?! Par exemple, un oeillet argent peut très bien être transformé en oeillet rouge pour faire les pommes d'un pommier!

Comment poser les œillets sur nos projets?
Malheureusement, on ne peut fixer un œillet sans outil car le métal est trop rigide pour qu’il s’écrase avec la seule pression des doigts. Il existe principalement deux types d’outils pour installer des œillets : le bruyant et le silencieux!

La première façon, plus économique, nécessite un poinçon à trous ou un  « poseur » d’œillet, un marteau (empruntez-le à votre homme!) et un tapis autocicatrisant.

Déterminez d’abord où vous voulez placer l’œillet sur votre projet et déposez le papier à plat sur le tapis conçu à cet effet. Un carton rigide pourrait être une alternative au tapis. Placez ensuite le bout de l’outil à perforer à l’endroit désiré et frappez avec le marteau sur le dessus du poinçon, créant ainsi un trou dans votre papier. Vous pourriez aussi vous servir d’un poinçon régulier pour faire des trous près des bordures du papier.

Ensuite, insérez l’œillet dans le trou et retournez votre feuille. Placez finalement le poseur d’oeillets sur le revers de l’œillet. Cognez le dessus de l’outil avec un marteau pour aplatir le contour de l’œillet sur le papier. Vous pourriez donner un ou deux autres coups de marteau directement sur l’œillet pour l’écraser totalement. Et voilà!

Le deuxième outil disponible sur le marché est une petite merveille de Provo Craft appelée le « Silent Setter ». Évidemment, son principal attrait est le fait qu’il ne casse pas les oreilles car ce n’est pas nécessaire de cogner avec un marteau! Si vous faites du scrapbooking lorsque les enfants sont couchés, cette option peut s’avérer intéressante ...

La procédure est simple. Faites d’abord le trou en vous servant de l’embout perforateur (trois formats disponibles), mais plutôt que de marteler sur l’outil, appliquez simplement sur le manche une pression de la main en effectuant une rotation. Même chose pour aplatir l’œillet: choisissez l’embout écraseur du format désiré et appuyez fortement. Le tour est joué et vous n’avez réveillé personne!

Posté par clili à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Oeillets et autres accessoires

Nouveau commentaire